Saturday, 22 November 2008

TIMIDEMENT, ALAN DOSS ESSAIE DE DÉFINIR LES INTERLOCUTEURS!

La patience paie, mais trop lentement. À défaut d'autre chose il faut dire qu'il vaut mieux tard que jamais. Les media kinois ont évité rapporter ce petit mot de Mr Alan Doss intercallé dans sa conférence de presse que vous lirez dans ce petit article du Phare: Qu'on le veuille ou non, Nkunda est l'interlocuteur, c'est laché... Au fond Kabila le sait puisqu'il en a fait son unique adversaire militaire, de là la surprise qu'inspire le refus de ce même Kabila de le considérer comme un interlocuteur politique direct. Il faut donner du temps au temps et le bon sens trouvera son chemin vers une petite table de dialogue, ou sera-t-elle une grande?
Et les terribles déboires militaires sont imputés aux pauvres "militaires bavards" parce qu'ils ont osé dire aux journalistes ce qu'ils pensent de l'absurde guerre dans laquelle le gouvernement les a entraînés!
Et une preuve du manque d'imagination de Vital Kamere: Programme Amani Bis, Artemis Bis et bla bla bla bla... Cela n'arrêtera pas la guerre de Kabila aussi longtemps que celui-ci pense qu'il peut encore utiliser les FDLR!
"Vital Kamerhe qualifie ce qui se passe à l'est de la RDC de "rebellion" et lance un appel pour un «Programme Amani Bis»

Vital Kamerhe ne jure que par "Artemis Bis" pour justifier la sortie d'un autre montant de $6 millions du Trésor Public!

Le président de l'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a estimé mercredi 19.11.2008 que la "voie militaire (s'était) révélée inopérante" dans le conflit dans l'est du pays, se disant favorable à des négociations avec "toutes les parties impliquées".
Interrogé à Paris par la chaîne d'information France 24 sur la possibilité de négociations entre "les deux parties", soit Kinshasa et la rébellion de Laurent Nkunda, M. Kamerhe a répondu: "Pas seulement les deux parties, toutes les parties impliquées dans le conflit dans le Nord-Kivu, parce que la voie militaire s'est révélée inopérante".
"Il faut privilégier la voie politique avec les mouvements de rébellion et tous les autres groupes armés", a-t-il ajouté.
Mr Kamerhe a exclu une rencontre entre ce dernier et Laurent Nkunda.
Interrogé sur une telle possibilité, il a répondu: "non. Dans un premier temps. Parce qu'il faudra d'abord que les rebelles fassent amende honorable. Il faudra qu'ils reconnaissent les institutions de la République, que nous puissions discuter avec eux à un autre niveau".
"Ce sont les délégués du gouvernement qui vont discuter mais dans un cadre où il y a toutes les forces vives de la nation pour que nous sachions ce que nous devons faire pour ramener la paix chez nous", a-t-il ajouté
."
Et Mama Abbé Malu-malu, pardon, Maman Braeckmann prête voizx à Malu Malu afin que celui-ci utilise sa tribune pour son discours sans imagination pareille à celui de Kamere. On se demande pourquoi les trois s'accrochent au défunt programme Amani: C'était une vache à lait, une source de revenu... Mais on peut compter sur eux pour en trouver une autre très vite:
Elle ne sait plus comment défendre son Kabila face aux contradictions entre les ministres Belges. J'ai une vague sensation qu'elle croit pouvoir faire mieux que tous ces hommes pour la Belgique, à leur place, auprès de Kabila!!!

2 comments:

Anonymous said...

23.11.2008 12:03
At long last Alain Doss has answered to a letter from Laurent Nkunda making him responsible for Kivanja massacre.
But we hear nothing from the failure MONUC committed when not protecting inhabitants of Kivanja from Mai Mai. That is a pity.
Earlier in this blog, I hope busy reader can remember this, it was statet that Sebrenica might happen again in Congo.
And like an exact timetable Kivanja showed us, 120 MONUC soldiers did not bother about Mai Mai getting greedy of blood. And how should that happen?
MONUC had other problems. As can be documented MONUC blinded vehicles hurried in the same direction as FARDC soldiers united with MAi Mai to crush Nkunda.
Ban Ki Mon committed under crocodile tears there are not enough soldiers to protect refugees.
So there must come more. Balkanasation of problems with military boot.
The problem of MONUC und UN is, that colonialism with blue helmets does not work. Doss as France have worn out in Africa. Africa as backyard of Europe has finished to work.
Why? At their own door misery has become a daily agenda. Let us take Iceland, where state bankrupt has overcome economy and not even there, protesters with red flags want the head of state.
In the nice Europe people face hunger!
The attempts to pump up puppet Joseph Kabila does not work. He cannot even pay his soldiers, they are hungry and loot. Where are the Chinese 7 billion US $ gone? It is very easy to solve this problem. In France he builds a new home and his Swiss bank accounts are full. Business as usual with Mobute and the following. So wait and see, very soon Joseph Kabila's fate will be the same as that of Bemba.
Congolese people have a long experience with UN colonialism. Doss should pack his luggage and disappear from Congo, that is the best solution for peace.
One cannot at the one hand play peacekeeper with blue helmets and on the other hand fuel criminal gangs. That game is over very soon!
L.

Antoinette said...

You are so very right. I like your comment, dear L. Find it so weet that you write Kiwanja in German??? Kivanja? Thanks for reading and so consistently commenting on my blog!