Wednesday, 12 November 2008

LES TROUPES SUPPLÉMENTAIRES ET UN NOUVEAU MANDAT DE LA MONUC ÉCHOUERONT

POURQUOI PLUS DE TROUPES ET UN MANDAT PLUS MUSCLÉ DE LA MONUC ?


Le représentant de l’Afrique du Sud au Conseil de Sécurité a déclaré ce matin à la BBC qu’il faut augmenter les troupes de l’ONU à l’Est de la RDC et modifier leur mandat. Mr Ripert, Responsable des Missions de Paix de l'ONU a toute fois, quant à lui, exprimé des reserves en disant que les FARDC fuient généralement les combats en laissant la Monuc en première ligne de front. Ceci fait d'elle non plus une force de paix, mais une force de guerre. Reuters dit que le Conseil de Sécurité est en train de surmonter la réticence à le faire justement, surtout parce que le responsable de ces forces au Nord-Kivu dit qu’il lui faut 3000 hommes. Alors pourquoi cette inflation de troupes et l’ouverture à transformer leur mission de paix en mission de guerre pour combattre directement le CNDP à la place des FARDC.

La raison de cette tournure est difficile à comprendre parce que l’on sait déjà qu’une augmentation de troupes ne résoudra pas le problème. Le conflit qui oppose le CNDP au gouvernement congolais est d’ordre politique, que l’ONU, l’UE le veuille ou pas. Le CNDP est le seul mouvement qui ose défier Kinshasa au motif que Joseph Kabila et ses gouvernements successifs ont littéralement échoué et complètement floué le peuple congolais avec une implication financière des puissances occidentales, de l’Afrique du Sud et de l’Angola. C’est évidement normal que l’Afrique du Sud soutienne Kabila dans son option guerrière. Mais elle fait fausse route car, après les combats, il faudra finir par négocier.

L’absence de l’autorité de l’État est ressentie par le peuple de manière aiguë. S’il a fallu tolérer les élections truquées desquelles Joseph Kabila et les nouvelles institutions tirent leur soi-disant légitimité, c’était dans l’espoir qu’ils travailleraient au service du peuple. Ce qui n’a pas été le cas. Il fallait s’y attendre d’une certaine manière à cause des défauts endogènes qui entachent la nouvelle constitution. Cette dernière a consacré une décentralisation qui crée de nouvelles chaînes de corruption. L’inefficacité d’un gouvernement éléphantesque comme celui en place, et même celui de Gizenga démontre que les structures constitutionnelles bloquent elles-mêmes toute possibilité de développement. Il en sera de même de la lourde structure territoriale dont les élections ont été également retardées à cause de la corruption.

Il est par conséquent normal qu’il y ait des congolais qui s’insurgent contre cette situation qui plonge le peuple dans les affres d’une misère sans fin. Et il est par conséquent normal qu’il y ait des congolais qui veuillent demander des comptes à Joseph Kabila. Ceux du CNDP, qui se sont vu assiéger par les forces gouvernementales appuyées par les FDLR, la MONUC et les forces armées angolaises, tout en se défendant contre cet assaut massif, continuent à demander des négociations politiques. Il s’agit de redresser les torts que Sun City a évité de redresser : créer un régime plus adéquat à l’administration de la RDC, en l’occurrence un régime fédéral ; restructurer de manière rationnelle l’armée nationale ; débarrasser la RDC de la présence des génocidaires FDLR ; et finalement formuler sans ambiguïté une citoyenneté inclusive pour les tutsis congolais. C’est là des questions pendantes que ni la guerre, ni 3000 hommes supplémentaires pour la Monuc ne résoudraient pas.

5 comments:

Don said...

Salut Antoinette

I am a Congolese living in Dublin, Ireland. I just find out about your blog two weeks ago. Thank you, for keeping us informed with your clear and well structured articles.

But I got few questions for you.

What is your views on the opposition in DR Congo ?

According to you, is there really an opposition in DR Congo or we are into an other type of system ?

God Bless You !

Roberto A.
http://www.KongoTimes.info

Roger said...

Dans le même cadre, je vous fais suivre cet entretien exclusif de Louis Michel qui s'oppose totalement à l'option militaire en RDC.
http://www.rtbf.be/info/monde/republique-democratique-du-congo/questions-publiques-louis-michel-je-suis-oppose-a-loption-mil

L'envoi des troupes supplémentaires pour faire réellemnet quoi? 17 5000 ne suffisent pas pour être vus partout en RDC? Juste pour gonfler le nombre afin de créer des nouveaux emplois aux chômeurs militaires de leurs pays d'origine et autres agents de l'ONU qui ne foutent rien pour résoudre le conflit? D'autres militaires pour refaire le même business avec les FDRL et Mai Mai(traffic d'armes contre les minérais, et autres actes ignobles que je m'abstiens de rappeler) comme à l'époque du prédécesseur d'Alan Doss? Oui, cela serait encore bien possible car le plusque françafricain Babacar Gaye a repris le commandement des troupes de la MONUC. Attendons voir.
Roger

Anonymous said...

United States Department of State:
Callixte Mbarushimana, Secretary General of the Democratic Forces for the Liberation of Rwanda (FDLR), was released by German authorities on November 4.
We are disappointed that leaders like Callixte Mbarushimana and FDLR President Ignace Murwanashyaka are able to operate with impunity although they continue to support FDLR efforts to evade justice, propagate violence, abuse civilians, and illegally exploit DRC's mineral wealth.
I avoid commenting this, but it shows where the warmongers are sitting while people of Congo is suffering.
I declare here in possession of german citizenship I am ashamed and disgusted of this practice. I cannot hold my tears for this injustice done to Congolese people since 1956 when I lived in Congo.
Perhaps on this site someone knows where has gone my friend FRANCK SANDO KANDA.
http://www.bloghotel.org/sandokanda/
L.

Anonymous said...

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/11/16/discussions-de-paix-sur-fond-de-combats-au-nord-kivu_1119312_3212.html#ens_id=1106739brin

Antoinette said...

Hello Roberto A. Sorry for delaying the answer to your question. As you can see, I haven't posted anythhing over since last Friday. I was at home and believe me, connections are never good there, and much less in these more troubled days.

My views on the opposition in DRC are a little pessimistic for two reasons: people in parliament are all too happy to have a salary and a fat one, which means they do not care much about anything else. The second reason is the passivity with which the main party in opposition as taken the Bemba case. So you can see that on the one hand, in order to keep their salary, they never dare to take on the gvt and hold it accountable; and on the other, they do not fight neither for the people nor for Bemba. We cannot expect much from them. Kahemba, the chinese contracts, the war on Nkunda, the gvt's alliance with FDLR, the UN arms traffic against gold with FDLR are things they never raise etc... The real opposition to the new dictatorship whather the Congolese like it or not is Nkunda's insurgency!