Thursday, 8 January 2009

LA BLAGUE!

C'est donc Julien Paluku qui a su convaincre Kinshasa que Bosco Ntaganda marcherait pour une bagatelle de 250.000 US$? Prélevés où? On se le demande: les contrats chinois? Les recettes de Katumbi, ou les pauvres salariés ayant encore un salaire en RDC. Je ne connais de Ntaganda que ce qu'en disent les media depuis son association avec Thomas Lubanga jusqu'aujourd'hui. Mais j'ai du mal à croire qu'il serait d'une telle stupidité comme l'a cru Julien Paluku. La seule récompense qui serait alléchante pour Bosco Ntaganda, si quelqu'un veut l'utiliser pour détruire Laurent Nkunda, serait l'annulation du mandat d'arrêt que le procureur Moreno Ocampo a dressé contre lui. Et même alors, je ne crois pas que ce Ntaganda serait stupide pour accepter une telle impossible promesse. Une impossible promesse quand on sait la difficulté légale importante qui force le Conseil de sécurité de l'ONU à une incapacité d'annuler ce genre de mandat. J'ose croire que Ntaganda sait très bien que le CNDP le protège mieux que personne, et que quiconque lui promettrait l'annulation de ce mandat serait un ignorant et un menteur. Peut- être Paluku croit que c'est possible de le faire disparaitre comme on fait avec les titres fonciers des pauvres agriculteurs du Nord-Kivu à Goma! C'est ridicule de penser qu'il suffit de 250.000 US$ pour acheter une cause qui non seulement n'a pas de prix monétaire, mais est bien plus grande que tous ceux qui luttent pour la défendre pris aussi bien individuellement que collectivement.
Coup de chapeau aux dirigeants du CNDP qui se sont abstenus d'en faire un cas démesuré. Ils savent très bien que Julien Paluku a voulu faire monter un coup spéctaculaire en contactant lui-même la BBC au nom de Ntaganda. L'attitude "cool" de la part du CNDP a eu l'effet escompté: le coup de Paluku n'aura été qu'un coup d'épée dans l'eau, incapable de couper quoi que ce soit. C'est l'effet qui s'observe depuis lundi jusqu'aujourd'hui.
Kinshasa ne sait plus quoi inventer pour tronquer les négociations avec le CNDP. La communauté internationale non plus car, comme on le voit, elle essaie de transposer la solution des questions politiques internes de la RDC au niveau régional. Il semble que Mkapa doit temporiser autant qu'il le peut à Nairobi, pour deverser dans un meeting des présidents des Etats des Grands Lacs à la mi-Janvier. Mais pour quoi faire? Juste pour éviter les questions de fond que pose le CNDP. La communauté internationale préfère payer beaucoup d'argent pour une énième photo op des poignées des mains entre Chefs d'Etats dans la capitale Kenyane, plutot que d'affronter le vide de leadership qu'elle contribué à créer à Kinshasa.

2 comments:

Anonymous said...

Débauchage.

Bravo à Julien Paluku qui vient de réussir la création d’une nouvelle milice Mayi-Mayi/ Aile-Ntaganda. D’après un certain Désiré Kamanzi (nouveau-venu dans le pâturage), le Brigadier- Terminator préfère le nom UPC- Ntaganda et annoncera bientôt la sortie officielle du nouveau mouvement politico-militaire, membre a sa naissance de la coalition Kabiliste. Depuis l’annonce de la dissidence, Ntaganda n’a reçu qu’un seul message de félicitation venant de Lambert Mende. A la Haye, le Procureur Luis Moreno Ocampo cherche à localiser Kabati avec l’aide de la métropole.

Edo Nganga

Antoinette said...

Waooooh, shifting sands?