Thursday, 9 April 2009

GOING ON LEAVE!

After almost 3 years of lots of non stop work... Will be away for a couple of weeks, far from computers, tarmac, city noise etc... So most probably no blogging. Readers may send whatever they find interesting for me to my famous yahoo email address: kankindia@yahoo.com and of course those who have my phone number know they can call any time!
Happy Easter to those who celebrate this Holy Week!

22 comments:

Anonymous said...

No problem. Have good time, peace and nice whatsoever you do for you and your relatives and friends!
Wishing you the best from Imana (our natural God).

RuKabu

Roger said...

Joyeuses pâques chère Antoinette et bonnes vacances. Je pense que vous méritez même plus du temps de repos après tant d'années de travail sans relâche... Bonnes vacances donc et revenez-nous avec plus des nouvelles tout en espérant que le temps nous permettra d'en avoir les plus réconfortantes surtout de notre région. Profitez-en et amusez-vous bien.
Roger

Antoinette said...

Thanks a million, that's very kind of you two!!! Hope you had a nice Easter season! Keep up the hope for you and our people!

Anonymous said...

Meantimes, things are becoming worse day by day than ever.
Have a look on next link:
http://af.reuters.com/article/investingNews/idAFJOE53E0GL20090415

So, Kivu is disturbed to enable South Africa to occupy best part of Congo, including Kivu as we may imply.
Let's hope they won't enter in Kivu.

RuKabu

Anonymous said...

Je pense que le Kivu n'est plus à l'ordre du jour de M. Lou-Lou di Michaelo (dit Michel) malgré les drames qui continuent à endeuiller les Congolais agressés par le FDLR. Pour lui seul Nkunda était sa seule préoccupation!! Le reste ira de soi. Soit! Amin.

Travaillerait-il aussi pour la Mafia? Un gars tout azimut et sans moumoute pour un Al Capone.

Mais, voilà que la Somalie l'intéresse aussi parce que les Somaliens ont pris la relève de Nkunda et bien d'autres dans la lutte contre les méfaits des UE-USA.

http://www.lalibre.be/actu/monde/article/497628/succes-de-la-conference-de-bruxelles.html

Il faut aussi lire les articles dans le lien suivant pour mieux comprendre la croisade du croisé Michel contre les Maures de l'est et avec la bénédiction de qui vous savez (le benedicto):

http://enduringamerica.com/tag/achair-partners/

C'est terrible de voir que l'UE reste un danger grave pour l'Afrique sans défense et livrée aux prédateurs qui commissionnent les Michel.
Encore heureux, qu'ils ont de grandes réserves de devises en Euro pour truander tout ce petit monde immonde.

Et après la Somalie, c'est à qui le tour sur le tourniquet pour se faire niq ....
Au fait, de quoi accuse-t-on ces Somaliens? Jusqu'à ce jour, ils n'ont tué ni vraiment maltraité aucun de leurs prisonniers!! Pour des islamistes ils sont bien mieux éduqués que les soldatesques de Sarko et de Barak qui veulent casser la baraque avec leurs bras forts.

Doit-on se surprendre alors que les pirates somaliens considèrent qu’en arraisonnant des bateaux et en exigeant de fortes rançons, ils ne font que réclamer des dommages qui leur sont dus? Et si d’authentiques brigands se joignent à ces premiers pirates à la Robin Hood, doit-on en être surpris davantage?

Bagambiki

Anonymous said...

OH Kankindi, comme tu nous manques!
Nous reconnaissions ton travail, mais maintenant que tu es absente, nous nous rendons emplus compte de la plus grande valeur de ton rabeur!Quand nous reviendras-tu ma chère? Je ne suis pas si égoiste, mais vraiment, tu nous manques!
Que Dieu te garde et te bénisse.
Mama Taifa yetu ata ndele

Anonymous said...

Même mort, la peau, que dis-je? les poils du léopard font toujours peur aux chiens et même aux hyènes.
C'est ce que pense Makuba (le bien nommé) en ranimant l'affaire Nkunda.

Ce nouveau venu sur la liste des mendiants internationaux et je nomme mjpcongo.org, se croit très malin en imitant les Bazungu-Mindele attitrés pour ce genre d'actes diabolisant les Africains qui luttent pour l'indépendance des Africains contre l'occupation étrangère.

La preuve est que cette "auguste" organisation, se voulant bizarrement congolaise, ne trouve rien à redire contre les crimes des FDLR et leurs suppôts de l'UE.
L'ignore-t-elle ou feint-elle de l'ignorer? A moins qu'elle ne travaillerait pour son compte en utilisant le nom de Nkunda et les autres comme fond de commerce?
C'est bien essayé mais il est douteux que cela marche.
Qui finance cela? Le rais ou le tandem Forrest-Michel?

Bagambiki

Anonymous said...

Mr Bagambiki,

Le fait que le FDLR commet des crimes n'exonere pas Nkunda de ses crimes.

Il faut que tous les crimes de qui que ce soit soient punis, inclus ceux du FDLR et du Sieur Nkunda

Kongomani said...

Maman Antoinette,

Nata kama banasemaka. Ume enda lote?

Meme mois le plus grand opposant du CNDP et consort commence a vous manquer. If miracles exist, then this should be one.

Anonymous said...

Voila! J'ai tapé dans le mille. Nkunda fait peur, très peur alors qu'il a manifesté de la conciliation dans ses démarches.
Car, il n'a rien d'un Léopold II avec ses sbires - mercenaires ou d'un Mobutu qui a pillé son pays et a massacré à tours de bras en s'aidant de son armée et de ses services de sécurité de type terminator.
Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage disent les Français car ils aiment les animaux plus que les Africains.

Si on liberait le chef du CNDP demain, on verrait Artemis II débouler à fond de train, les FARDLR (FARDC+FDLR) piller et s'en fouir pour ne pas affronter Nkunda vis-à-vis.

Tout le monde sait bien que, à part les faits d'armes de Bukavu, les crimes incriminés à Nkunda impliquent certains offciers supérieurs actuels de l'entourage de Kabila.
Chacun sait parfaitement que les FARDC ont commis des crimes horribles contre la population congolaise et qu'ils sont associés aux malfaiteurs FDLR.
Il est sûr que l'armée américaine a tué mille fois plus d'Iraquiens que le CNDP de Nkunda n'a tué de soldats FARDC-FDLR.

L'ICC se trompe d'objectifs délibérément en ciblant le petit Ntaganda comme criminel et en passant à côté des chefs du FDLR qui sont bien installés partout en Europe quand leurs armées continuent de s'attaquer à la population congolaise.
http://fr.news.yahoo.com/34/20090427/tfr-le-commandant-d-8217-africom-appelle-2d8b7e3.html
http://www.afrik.com/article16604.html

Ca ne s'invente pas et cela arrive tous les jours au Kivu ... sans Nkunda qui pouvait sauver un peu de ce qui reste d'humanité dans le Nord Kivu.

Avec ce qui vient de se passer à Kinshasa et dans les deux Kivu, peut-on croire que la paix est pour aujourd'hui ou même demain? On peut en douter car les contentieux persistent et se durcissent. A moins que, comme le narre Lepotentiel, n'intervienne les ONG, ces nouveaux maîtres du monde, pour mettre de l'ordre dans cette guerre sans nom du Congo.
http://lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=80469&id_edition=4663
Louis Michel, Obama et les autres vont enfin s'occuper de notre Congo qui est dirigé par des délinquants incurables.
Finalement, ces sont les étrangers qui destabilisent la région pour blanchir des fonds douteux contre des minerais hautement stratégiques. Et là, personne n'ose pointer du doigt la grabde criminalité de ces Européens triomphant de type Michel et Romano Prodi qui doivent avoir le seing de leurs mafias.

Bagambiki

Anonymous said...

s´il ya un criminel à rechercher, il ya un et un seul,je cite, Kabila le président inconscient qui dirige le Congo juste pour remplir ses poches et déraciner la moralité de tout un peuple en faisant peur, en tuant et en manigancant pour l´arrestation de tout celui qui leve le doit pour parler à haute voix pour les sans voix....et comme la culture du mal règne, les fdlr contre lesquels Nkunda s´est lévé continuent à enterrer et semmer la désolation sans que ce Kabila et sa communauté internationale dise un seul mot!ces conspirateurs du mal comme toujours.....! ils ont fait croire que le mal du Congo était ce Seul Hero Nkunda qui parle de la Vérité même s´il devait mourir!
Race de Vipeur, depuis que Nkunda est en détention, le Nord Kivu va t´il mieux? il ya pas des morts, il ya pas des déplacés?
Honte à vous pauvres pharisiens!
Car, la vérité continue à parler d´elle même. Ceux qui ont encore le vrai sens, et l´amour véritable du congo savent que vous êtes amis du mal et de vous même et que le jour vient et il est déjàs là où vous seriez tous détruits comme vos oeuvres!
Quant à Nkunda, qu´il vive ou qu´il meurt, Dieu s´est reservé d´autres miliers de Nkunda qui n´ont pas fléchient leurs Génous devant Baal, Kabila, Kagame et les grands de ce monde qui ne savent que se batre pour leurs intérets aux lieu de se batre pour sauver les âmes des peuples!
Fils du mal, trembler vous avez raison, car, celui qui a crée les hommes à son image n´acceptera jamais que le mal aiet de Victoire sur le Bien! Tremblez, tremblez et tremblez c´es votre pain cotidien que vous méritez trop bien.
Vive l´oeuvre de Nkunda, Vivent tous ceux qui ont compri sa Cause, vive la Vérité à jamais!!!

Anonymous said...

Salut Antoinnete,

Votre absence manque aux internautes qui s'informent de l'actualite reelle sur la region des Grands Lacs et partivulirement l'Est de la RDC. Please, come back and keep your readers up dated. For sure, you have an importante role to play while fighting for congolese freedom.

Come buck as soon as possible, and keep us informed about our region currents events.

Anonymous said...

Yes Kivu is burning again. Nkunda sits in jail and Bosco now takes the part to allow FDLR to kill and loot in Kivu. 100 000 persons are fleeing and MONUC cannot and will not help. And FDLR boss Dr. Ignace Murwanashyaka sits in safe heaven in Germany and boasts about having full control of FDLR. It is a shame that Germany allows this war criminal to act! Instead lies are spread about Nkunda by German press. The ugly face of this peace in Kivu now comes to daylight.
L.

Willy Kanko said...

1. Les Kifuwafuwa de Kamanzi ont nommé certains membres du vrai CNDP sans les consulter au préalable. Quelle stratégie? Ils veulent peut-être voir que ces derniers vont répondre à leur appel de pied. Certains disent que leur chef (les rwandais), leur auraient demandé d'intégrer à leur mouvement (le cndp-R ou le cndp Kifuafua)tous les membres du CNDP ou alors, ils vont changer le directoire du cndp-R. Entre temps, KAMANZI a exclu Oscar Balinda de leur mouvement car, ce dernier organisait (parait-il) un coup d'état contre le premier. Certains membres du vrai CNDP ont refusé l'offre...
Les accords signés entre les Kifuwafuwa et Kinshasa piétinent comme vous le voyez. On ne sait pas si Kinshasa nommera le comité de suivi (ou pas), il n est pas pressé sans doute car il n'a rien à perdre.

2. La situation militaire sur terrain se degrade de plus en plus... Les FDLR ont gagné du terrain. Ils sont même arrivé a Rutshuru pour y tendre des embuscades. L'insécurité est partout monnaie courante.

3. Les militaires FARDC ont commencé des attaques sur ceux du CNDP. Avant-hier un escorte du Colonel SALONGO a été tué à l'hôtel alors que son patron était absent. Quelle que soit la raison, on ne voit pas pourquoi la police militaire devrait tirer sur lui. D'autres informations qui nous sont parvenus confirment que c'est sont les militaires du colonel Padiri (munyamulenge) qui ont tué ce militaire émanant du CNDP. Il n' y a pas eu d'enquête comme d'habitude et pas de coupable tout simplement parce que celui qui a été tué fait bien sûr partie de la composante CNDP. On se demande ce qui serait arrivé si c'était le contraire.

4. Hier le Colonel YAV accompagné du Capitaine MASOZERA ont encerclé la cité de BUNAGANA, ils ont mis à sac les maisons des cadres civils du CNDP qui vivaient dans cette région. Ils ont pris tout. Ils ont pillé toutes les maisons et emporté même les briqueterie que le CNDP avaient commandé pour la population de Rutshuru. Nous pensons que c'est sur instigation du général BOSCO.

5. Nous apprenons que sur demande de la MONUC, le général BOSCO n'est pas sorti sur la liste actuelle des commandements des opérations... La MONUC refuse toujours d'aider les FARDC tant qu'il aura en son sein ce fameux général.

6. Les militaires continuent de souffrir de faim et des efforts sont fait au niveau local pour contribuer à trouver de la nourriture pour eux. Quel genre de gouvernement!

Anonymous said...

Il ya des signes qui ne trompent pas, le CNDP-Kifuafua en phase de désintégration

Mercredi 29 avril 2009

Au bout de leur aventure en République Démocratique du Congo, Désiré KAMANZI et Jean MUNYAMPENDA essoufflés, entament la phase cruciale de la désintégration du monstre qu’ils ont hissé en virtuel remplacement de la vraie direction du vrai CNDP. Nos deux aventuriers semblent frappés par la peste au point que personne ne veut plus se frotter à eux, ils deviennent de plus en plus infréquentables et tout le monde s’en méfie y compris leurs propres partenaire dit de paix et parrain politique, ils sont désormais isolés.

Tenez, des personnes nommées par eux au sein de leur conseil exécutif viennent de décliner l’offre et claquer la porte. Au cours d’une réunion qu’ils ont organisée ce 27 courant, les KAMANZI ont procédé à des nominations aux différents postes de responsabilité au sein de leur Conseil Exécutif sans consultation au préalable, ils croyaient distribuer des petits cadeaux à ceux qui les ont suivi croyant les maintenir pendant longtemps dans leur aventure. Les nommés viennent de rejeter l’offre en déniant qualité et compétence d’initiative aux deux aventuriers. Il a fallu attendre quelques heures plus tard pour que l’on assiste à des désistements et démissions en cascade de la part de ces nominés, au grand étonnement des leaders Kifuafua qui, de la lecture faite à partir de Kigali d’où ils proviennent, se trompaient encore sur les intérêts des congolais qu’ils croient pouvoir embarquer dans n’importe quelle aventure contre les promesses des petits postes au sein du Gouvernement. Des personnalités comme NZABIRINDA Déogratias, KAMBASU NGEVE désignées respectivement comme Vice-président et Secrétaire Général de leur parti ont décliné l’offre et exigent le retour à la régularité. D’autres comme Théophile MPAMBUKA, Honorable MASHAGIRO, Honorable GACHABA etc, ont tout simplement claqué la porte.

Signalons aussi que parmi les nommés l’on notait d’autres personnalités du vrai CNDP qui n’avaient jamais adhéré à cette aventure, c’est notamment René ABANDI, Omar Basile DIATEZWA.

Les Kamanzi ont persisté en vain à poursuivre une opération de charme à l’endroit des membres du vrai CNDP pour légitimer leur aventure ; une opération qui, par effet boomerang, leur est revenue à la figure à travers la fin de non-recevoir leur réservée et qui a déclenché le processus de désintégration du conglomérat d’aventuriers.

En réalité ces nominations publiées par les Kifuafua qui cachent beaucoup de non-dits, relèvent d’une stratégie de sauvetage d’un navire qui n’a jamais su lever l’ancre mais qui fait du surplace aux abords du quai. Depuis quelques temps, des contradictions internes persistent parmi les Kifuafua y compris à son sommet. Ces contradictions sont de deux ordres, d’abord et principalement au niveau du partage des postes de responsabilité à leur octroyer par Kinshasa, et ensuite et à titre d’accessoire au niveau des grandes options idéologiques du Mouvement. En effet, par leur stratégie de séduction fondée sur des promesses fallacieuses des postes, les Kifuafua avaient réussi à séduire quelques compatriotes au chômage en créant en eux l’espoir d’embauche. Lassés par trois à quatre mois d’attente sans résultats, progressivement la raison l’emportait sur l’illusion et les compatriotes s’interrogeaient de plus en plus sur le réalisme des promesses leur faites au regard d’abord des réticences de Kinshasa dans la mise en œuvre de l’accord signé et sa capacité à offrir du job à tous les inscrits de la liste KIFUFUA. Jean MUNYAMPENDA dont le sophisme, les élucubrations et le verbiage font passer pour le seul intellectuel-maison du groupe n’a pas su cacher son ignorance profonde d’un Mouvement auquel il n’a jamais fait partie et dont les principes fondamentaux et directeurs lui sont étrangers. En conséquence, les camarades qui n’ont pas tardé à le découvrir s’en méfient et ont préféré claquer la porte de la supercherie.

C’est dans ce climat de méfiance au niveau interne que ces nominations ont été faites pour tenter d’arrêter l’hémorragie d’abord pour, ensuite, afficher figure-propre vis-à-vis de leur partenaire à Kinshasa qui, désormais, prend de plus en plus ses distances avec ce groupe d’aventuriers.

L’échec de la stratégie de KIFUFUA aura atteint son point culminant avec le départ du seul membre du vrai CNDP qui fondait le semblant de leur crédit à savoir Dr. Oscar BALINDA.

Du côté de leur parrain, c’est la méfiance totale, au mieux le dédain qui s’installe, l’on s’apprenne à l’incompétence et au verbiage stérile de nos deux aventuriers, on ne s’empêche pas de les qualifier de ‘’empty persons’’ c’est-à-dire des personnes au contenu vide, qui ne peuvent avancer en rien l’organisation. On affirme même qu’ils doivent mettre fin à leur aventure et rentrer à Kigali, le sale boulot est fini. Tout doit rentrer dans le prestine état, il n'y a plus match, c'est la fin de l'imposture et le retour au franc jeu.

Cette série des coups encaissés, espérons-le, dissuadera nos deux aventuriers, à moins que leur entêtement traditionnel ne l’emporte sur la raison.

Quelque soit l’attitude à adopter par les KIFUAFUA, la descente aux enfers est déclenchée et chacun s’applique à sauver sa peau. Seules la raison et la vérité devront l’emporter sur les cafouillages, les manœuvres dilatoires et les complots qui visent à pérenniser les congolais dans une situation d’incertitude.

Les Kifuafua devaient comprendre que personne ne veut d’eux, qu’il est temps de décrocher, leurs petits calculs de la ‘’politicaille’’ sont inopérants, tout est perdu, il n’y a pas d’embauche pour eux, la descente effrénée aux enfers a été déclenchée, la fin de l’aventure a sonné. De toutes façons, rien ne pouvait leur réussir car les congolais maitrisent mieux la cause de leur lutte, ils savent déjà de quel côté se trouvent leurs intérêts et refusent de servir pour la énième de tremplin à leurs affameurs.
De Kirolirwe, Jean Berquemans RUTUMBU, correspondant cndp-congo.org

Anonymous said...

Que surtout la monuc et le fardc ne trompe personne! depuis des années ils n´ont jamais voulu se batre contre ces fdlr qui peuple cette armée dite nationale et je ne sais pas pour quoi il faut semblant de vouloir le faire aujourd´hui! Ils se sont aranger à attirer le président rwandais dans leur piege où il a dû arreter nkunda un seul vrai élément qui les genait....maintenant, ces fdlr au sein des fardc peuvent tuer tous ce reste de toutsi mélangés avec eux. On les accusera de tous les maux, on les tuerra jusqu´au dernier biensur, car il n´ont personne pour parler pour eux! La monuc capricieuse pose de fausses conditions avant de combatre les fdlr qui tu le peuple congolais, elle ne l´a jamais fait et ne le ferra jamais. Une question demeure pertinante, Kabila et ses extrémistes, Kagame et ses intérêts , la communauté internationale qui aime bien diviser pour regner et dont le desordre et la tuerie profite, de qui de ce monde s´interresse de ce pauvre peuple kivucien qui meurt chaque jour?
Il faudra que les congolais et surtout ce reste petit nombre tutsi que l´on veut faire disparaitre se mette débout pour se liberér du mal si non, ils sont finis! C´est vrai que kagame fait peur et trembler, mais est ce qu´il est né pour que le petit nombre de tutsi disparraisse de la terre? S´il ne veut et ne peut les proteger, pourquoi en empêche t- il tout celui qui aurait ce pouvoir? que celui qui aurait uns réponse me le dise!

Anonymous said...

Un chien dressé contre les ennemis n’a pas sa place en temps de paix s’il ne peut être tenu en respect.
Jeudi, 30 avril 2009

Quand le Colonel YAV foule au pied les efforts de la réconciliation et de la cohabitation pacifique entre les peuples pourtant proclamées du haut des tribunes par ses employeurs politiques et devient incontrôlable, quel degré de foi accordé au processus dit de paix en cours ?

Tôt matin du mercredi 29 avril, cet officier supérieur de l’Armée Gouvernementale que les actes de barbarie à répétition contre la population civile ont rendu célèbre, a déchainé contre les habitants de Bunagana toute sa colère accumulée pendant des mois d’inaction. Les habitants de cette partie du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu ont vécu un vrai calvaire. Cette opération militaire qui avait tout d’une expédition punitive avait aligné tout un bataillon FARDC conduit par ce colonel en personne! Au menu du jour en effet, on a noté : viol des femmes, bastonnade, injures, arrestations arbitraires, pillages des biens (animaux domestiques, appareils de ménage, téléphones portables, literie, ustensiles de cuisine, argent, générateurs, etc.) bref, ces pauvres habitants ont connu un début de matinée cauchemardesque sans précédent. En outre, même la résidence du Colonel MULOMBA (ex-CNDP) présentement en opération militaire contre les FDLR sur l’axe KIWANDJA – ISHASHA, de même que celles du Chef de groupement, du chef de cité, des fonctionnaires de l’état, ont subi le sort similaire. C’est pour dire que la bande à YAV n’a pas fait de quartier ; elle n’a laissé là où la main ne passe et repasse.

Plusieurs civils, donc, ont été arrêtés et amenés à une destination inconnue. Parmi les noms les plus connus, on cite DAN, ZAIRE et UWERA (tous du CNDP). Ils auraient été publiquement torturés, en présence du major MASOZERA, chef d’escorte du Général Bosco NTAGANDA, afin de servir de leçon à tous les habitants de la contrée!

Scandalisé par ces atrocités, un officier FARDC du rang de Major répondant au nom SEKOPERE qui était de passage dans la contrée, voulut ramener les agresseurs à la raison pour épargner la population de ces traitements inhumains, il fut tout simplement molesté, humilié et embarqué manu militari dans la jeep personnelle du chef de bande YAV, pour une destination inconnue. Plusieurs sources affirment que la victime serait grièvement blessée et gardée au quartier général de ladite bande à RUBARE…

Traumatisée, la population de Bunagana dit craindre le pire pour la vie des personnes arrêtées, d’autant plus que ce Colonel est réputé pour sa brutalité et ses exactions à l’endroit de la population. Une inquiétude bien fondée d’autant plus que l’on a encore à l’esprit les macabres découvertes d’août 2008. Des charniers des civils avaient été découverts dans plusieurs bases militaires arrachées aux hommes de YAV au lendemain des hostilités qui avaient opposé les troupes gouvernementales à celles du CNDP dans le territoire de MASISI. Les traces de torture que portaient les corps des victimes (exclusivement des bergers tutsis) ne pouvaient tromper sur la cruauté du bourreau YAV : les yeux arrachés à la broche, les membres amputés y compris les organes génitaux, etc.

Nombre de versions sont avancées pour expliquer les exactions de Bunagana. La plus fréquente est celle qui fait état d’un vaste plan de déstabilisation des membres du CNDP et dont le Général NTAGANDA serait le principal concepteur, YAV son exécutant. Pour preuve, on rappel l’histoire de deux containers entrés frauduleusement sur le sol congolais au mois de mars dernier par le poste frontalier de Bunagana et interceptés par les agents affectés à la douane dont la majorité est issue du CNDP. Ces cargaisons, appartenant à des hommes d’affaires de Goma, avaient passé nuitamment la frontière congolaise avec la bénédiction de Bosco NTAGANDA. Ce dernier avait juré de faire la peau à ces agents. On rappelle également la mission de représailles promise par le même Général aux personnes affectées au service de production du CNDP pour s’être interposées lorsqu’il avait tenté de vendre des machines de la briqueterie achetées par le CNDP en faveur de la population de RUTSHURU et de MASISI dans le cadre de son programme de développement. L’administrateur de Rutshuru fut la première personne à en faire les frais ; il avait été enlevé par le Général Bosco et emporté à MASISI où il fut détenu pendant plusieurs semaines.

La complicité entre YAV et Bosco semble dépasser les limites de simples intérêts politiques. Il s’agirait, peut-être, d’une convergence de psychopathie sous-tendue par l’esprit de vengeance contre les humiliations subies face au CNDP. L’un avait et est toujours désavoué par le CNDP pour ses comportements paranoïaques ; l’autre (YAV) ne s’est jamais remis des multiples déroutes lui infligées par l’Armée du CNDP sur plusieurs fronts avant la présente opération d’intégration.

Quoiqu’il en soit les chiens dressés contre l’ennemi doivent être tenus loin du chantier de la paix véritable et durable, pour éviter de faire du surplace ou du recul dans l’histoire…

De Bunagana, Jean MUNYA, correspondant occasionnel

Anonymous said...

Aye Anto! Unakawia saana! Mzima? Unaacha hii baraza uliyojenga, wengine husama unakimbia...NINI BASI? Urudi mbio. salama

Anonymous said...

Je suis peut-être violent, mais n'y aurait-il moyen de faire taire Yav et sa clique par ricochet?
Certains fusils spéciaux peuvent tirer à distance de 1000m et même plus. Aussi, un simple tireur, que l'on peut engager pour un prix inférieur aux dégâts de ce individu, pourrait bien nous débarasser de cet énergumène.

Le temps de l'impunité est révolu et une réaction est nécessaire même si le CNDP est devenu inopérant sur le terrain faute de leader. Chose inacceptable comme s'il n'avait pas de plan B ou même C et D.

Bagambiki

Antoinette said...

Jean Munya qui signe "de Bunagana comme correspondant occasionnel" le 2 mai est correspondant de qui? J'espère que ce n'est pas le Jean Munyampenda du CNDP dissident que les Kabilistes du temps de l'AFDL appellent souvent de cette manière.

Antoinette said...

A l'anonyme qui ecrit le court message en Kiswahili, svp, appelez-moi Antoinette. J'y tiens absolument que je ne crois pas que ce soit trop vous demander, is it?

Antoinette said...

Dear Kongomani,

I love your comment: that's true dialogue, le plus grand ennemi du CNDP qui lit ce blog!!! That's really nice! Thanks a lot, and keep believe that one day this country will be free of "so many..."